Eleuthera: Spanish Wells

Spanish Wells, south Gun Point 25.54734°N 076.741270°W
Spanish Wells, south-east of Charles Island 25.53844°N 076.74281°W
Royal Island 25.51567°N 076.84247°W
Lire en français

April 16 to 18. Spanish Wells is located on the northern tip of Eleuthera. It is built on St-Georges Cay, a small island about 1,5 miles long by 0,25 mile wide. The name of the city originated with the Spanish galleons that would stop here on their way to Europe to refill their water caskets. The city is known for its important fishing fleet; 75% of the Bahamian lobster production comes from here and we saw some its fishing boats as far as the Jumentos.

Spanish Wells
Entry channel to the main harbour located between St. George's Cay and Charles Island
Spanish Wells
Spanish Wells
Fishing fleet
Walking along the dock is an experience in itself. To one side there are the fishing boats on which maintenance teams and dockhands are hard at work; to the other are a boat yard, a few chandleries, a grocery store, warehouses and some cute houses; in the middle lies the street that serves as the main dock, a sidewalk, a storage area, a gas station and of course, a street. Pedestrians, golf carts and pickup trucks all share the same space without any incident and create a surprising energy. Spanish Wells is not a ghost town, it’s a city that moves and that is organized. Small wooden cottages are built on the eastern tip of the island and bring a New England feel to the village, with a few added palm trees!

Spanish Wells
The street is a dock...
Spanish Wells
The street is a boatyard...
Spanish Wells
The street can be lifted up to let a boat in for work...
Spanish Wells
The street is a gas station and a dinghy dock!
Reefs surround the northern shore of Eleuthera. The most infamous is the Devil’s Backbone. It is strongly recommended not to venture in it alone. A local pilot will cost around 80$ each way. However, hiring one pilot for multiple boats will not bring the price down, one of our friend asked. We personally decided to postpone this trip to another time as we were not compelled to visit Dunmore Town and its jetsetter tourists.

Watch for some good weather before heading to Spanish Wells, the mooring field is very tight and there might not be enough balls for everyone. We came in third, behind Océane and Croix du Sud and were left without one. We really didn’t mind as we were planning to anchor anyways, but on the second day after we struggled to find a decent patch of sand to dig our anchor into, we would have liked to have a spare mooring available. There is some room south of Gun Point to anchor in front of the private moorings, but the bottom is rocky with very little sand on top, if any. We still had a good night sleep and the boat didn’t move an inch, but that’s probably more due to the weight of the chain than anything else. There is much better holding in deep sand south-east of Charles Island, however winds with a southern component will make the anchorage really uncomfortable. With a light easterly wind, it’s perfect and dolphins do stop by to check out the boat!

On our third day, we lifted anchor at high tide and headed for Royal Island. High tide being in the morning; I had to give up my plans to visit Preachers Cave with the dinghy. But it’s ok, we had a new project for the day: clean and scrub the boat. She really needed it! Mother Nature took care of the rinse cycle with torrential rainfalls in the afternoon.

Spanish Wells
Spanish Wells
Spanish Wells
Spanish Wells cottages
La ville est parsemée de jolis cottages en bois
Spanish Wells smootthies
Pause fraicheur à déguster un smoothie à la mangue! Oh que ça faisait longtemps.
Spanish Wells beach
Il y a une superbe plage au nord de la ville, mais nous ne pouvions pas imaginer passer une minute de plus au soleil. 
Spanish Wells Buddas
Budda's est un restaurant, liquor store et salon de coiffure! Tout semble être multi-fonction dans le coin.
Spanish Wells
C'est Noël à l'année pour ce pin.
Spanish Wells boat yard
De nombreuses façades sont peintes. Nous avons même aperçu des bateaux de pêche avec des murales.

Eleuthera: Spanish Wells

16 au 18 avril. À l’extrémité nord d’Eleuthera se trouve la ville de Spanish Wells construite sur St-George’s Cay, un ilot de 1,5 miles de longueur par tout juste 0,25 miles de largeur. La ville tire son nom des galions espagnols qui arrêtaient ici au 17e siècle pour s’approvisionner en eau avant le long retour vers l’Europe. Spanish Wells est maintenant le principal port de pêche des Bahamas (75% de la production de langoustes du pays provient d’ici) et nous avons rencontré certains de ses langoustiers jusque dans les Jumentos.

Marcher le long des quais est une expérience en soi. D’un côté, les bateaux de pêches sur lesquels s’affairent des équipes d’entretien et de débardeurs; de l’autre, un chantier maritime, des entrepôts, une épicerie et des maisons; au centre une rue à peine assez large pour deux véhicules qui sert à la fois de quai principal, de route, de trottoir, de station service et d’entrepôt. Piétons, voiturettes de golf et camionnettes coexistent sans aucun problème et créent une activité surprenante. Pas de ville fantôme ici; ça bouge et ça s'organise. La pointe est de l’ile est occupée par de petites maisons de bois rappelant les villages de pêche de la Nouvelle-Angleterre, les palmiers en plus!

La pointe nord d’Eleuthera est entourée de récifs, le plus connu d’entre tous est le Devil’s Backbone. Il est fortement recommandé de retenir les services d’un pilote local pour le traverser. Budgétez 80$ par direction et par bateau, même en flottille. Nous avons préféré remettre l’expérience à une prochaine fois puisque nous ne tenions pas particulièrement à visiter Dunmore Town, endroit de la jet set et du tourisme s’il en est un.

C’est cette barrière de corail qui a mené les fondateurs d’Eleuthera sur ses côtes où ils ont fait naufrage. Les Eleutherans Adventurers, des Britanniques puritains, ont quitté les Bermudes après la première guerre civile qui s’est étendue du Royaume-Uni à ses colonies. Ils étaient à la recherche d’un endroit où ils pourraient pratiquer leur religion librement. Eleutheria est d’ailleurs le mot grec qui signifie « liberté ».

Prévoyez du beau temps pour venir ici, les moorings sont très serrés et peu nombreux. Océane et Croix du Sud ont pris les deux derniers, mais comme nous préférons nous mettre à l’ancre ce n’était pas vraiment un problème. L’ancrage peut toutefois devenir un calvaire. Le fond dans la passe près de Gun Point offre une tenue très passable, il n’y a que de la roche et le courant est assez fort. Nous n’avons pas vraiment eu de problème, M s'est réveillée exactement là où elle s'était couchée, mais comme nous sommes un peu maniaques avec notre ancre, j’ai remonté et redescendu de la chaine à n’en plus finir le deuxième jour à la recherche d'un peu de sable! La tenue est nettement meilleure au sud-est de Charles Island, mais avec un vent à composante sud, ça brasse sérieusement.

Nous avons finalement déménagés vers Royal Island le troisième jour, laissant derrière mes projets de visiter Preachers Cave en dinghy. Notre nouveau projet : nettoyer, gratter, frotter et dessaler M qui en avait bien besoin. Mère Nature s’est occupée du rinçage avec des pluies diluviennes en après-midi.

Comments

Popular Posts