Abacos: Hope Town

Hope Town 26.54086°N 076.96655°W
Lire en français

April 23 to 26. Hope Town is a cheerful and quaint settlement. To me, it appeared as much a resort as a village. I’m declaring Hope Town a resort as so many houses are offered as vacation rentals; you just need to pick any colourful cottage and it will have a small sign identifying which rental company owns it or brokerages it. Hope Town is also a village with grocery stores, coffee houses, restaurants, souvenir shops, art galleries, a museum, a primary school, a post office and a BTC store. I suspect that in high season, tourists outnumber the 300 local residents

Un café local arborant fièrement le phare
La pancarte préférée de Michel. Il est mignon le crabe tout de même.
Gallerie d'art
Les pompiers volontaires ont aussi adopté le phare
Apart from providing many opportunities for the islanders to run their own businesses, which appear to be doing very well, receiving so many visitors appears to have a positive impact on the condition of the houses in the settlement. Century-old cottages are well preserved and well maintained here. In many other places, we came across very similar wooden houses but often they had a palm tree growing through the porch or some banana tree sticking out from the damaged roof. In Hope Town, everything is impeccable and the workers come in by the boatload from Marsh Harbour to clean, paint, repair and groom the old houses. It gives the town a positive and active vibe!

Les ananas sont craquants sur les lucarnes
Spinny Dune Cottage
Une des plus anciennes maisons de Hope Town
Magnifique location de vacances
Une nouvelle couche de peinture sur le toit.
The town is perfect for walking. Its streets are barely wide enough for a car and the posted speed limit is a whopping 5 MPH. This also means that golf carts are everywhere and used for everything. I would have never expected to see a golf cart double as a construction truck; they carry anything with these small vehicles, from tools to actual building materials.

Aussi bien marcher!
Sauf s'il faut se rendre sur un chantier de construction.
Même les voiturettes sont interdites par endroit
Ici, ça ne passe simplement pas.
Ici non plus.
Tourism became important here after the Second World War and in the 1950s the Hope Town Harbour Lodge was built. By the looks of things, it never slowed down after that. The one thing that I liked the most about the village is how, even considering how touristy it is, everything is discreet and proper. I suspect that the Town Council is keeping a very tight control over new developments and renovations. So far, they’re doing a great job at keeping a feeling of authenticity to the town and maintaining its post card perfect look!

Hope Town Sailing Club
Le dinghy dock est clairement identifié, une nouveauté pour nous!
Monument à la mémoire des naufragés d'Elbow Cay
Le phare est omniprésent en ville
Superbe plage, mais attention à la plate-bande de cactus en chemin... aïe!

Des fleurs partout!
L'attention aux détails est partout dans la section touristique
Pas très difficile de s'imaginer passer quelques jours ici.
Même les supports à vélo et la boutique de plongée sont adorables.
Voici l'autoroute par où arrivent et repartent les travailleurs.

Abacos: Hope Town

23 au 26 avril. Hope Town est une ville magnifique! À la fois resort et village. Je dis resort parce que plus de la moitié des maisons colorées de la ville sont offertes en location par une compagnie ou une autre; et village parce qu’il y a aussi des résidents permanents qui s’occupent des épiceries, de l’école, du bureau de poste, du musée, des galeries d’art, des boutiques souvenirs et des cafés. J’ai bien l’impression qu’en saison les touristes sont plus nombreux que les résidents permanents de l’ile, environ 300 au total.

L’avantage pour la ville d’accueillir autant de visiteurs est que les maisons offertes en location de vacances sont entretenues en permanence. Cela permet de préserver les magnifiques cottages de bois qui semblent pour la plupart centenaires. Dans bien d’autres iles, nous avons aperçus ces mêmes cottages abandonnés avec un palmier au travers du balcon ou un bananier qui cherche le jour par un trou de la toiture. Ici, tout est impeccable et les travailleurs arrivent par dizaine de Marsh Harbour par bateau-bus le matin pour venir peinturer, réparer, nettoyer et bichonner les maisons de la ville.

Avec ses allées tout juste assez larges pour une voiture et où la limite de vitesses est de 5 MPH, la ville est idéale pour marcher. Les voiturettes de golf dépassent largement les voitures en nombre et sont utilisés à toutes les sauces. Je n’aurais jamais pensé voir une voiturette de golf remplie d'outils et de matériaux de construction!

Le boom touristique a commencé dans les années 50 avec la construction du Hope Town Harbour Lodge et ne semble pas vouloir s’essouffler de si tôt. Malgré la popularité de l’endroit, tout est fait dans la discrétion et dans le respect de l'architecture locale. J’ai bien l’impression que le comité d’urbanisme tient les reines des développeurs bien serrées et c'est tant mieux, il ne faudrait pas gâcher une aussi belle carte postale.

Comments

Popular Posts