Cumberland Island, Plum Orchard Mansion

Nous sommes restés au bateau toute la journée hier. L’ancre n’a pas bougé d’un poil, mais c’était la chose responsable à faire. Avec un courant de 2 nœuds et du vent contraire, M ne savait plus trop où se mettre et nous ne voulions pas la laisser toute seule. J’en ai donc profité pour passer la journée à l’intérieur, à profiter du confort et de la chaleur du salon. Après le plancher du cockpit, c’était d’un luxe fou! Michel a quand à lui profiter du soleil à l’extérieur. Avec le vent qu’il faisait, aucune sand gnat n’a eu le courage de se rendre jusqu’au bateau. Même les aigrettes ont pris une pause hier. Elles étaient toutes perchées dans un grand chêne sur la rive à attendre que ça passe. On aurait presque dit que quelqu’un avait couvert l’arbre de papier de toilette pour faire une mauvaise farce.

Une autre photo pas très claire... les aigrettes sont dans l'arbre de droite.
Vous ne leur trouvez pas un petit air de papier de toilette?
Nous avions entendu parlé d’un cottage à visiter et avions bien hâte de voir ce qu’il en était. Nous espérions aussi rencontrer les chevaux sauvages que nous avions aperçus en arrivant jeudi. Nous y sommes donc allés tôt ce matin afin d’être revenus au bateau pour la marée haute. L’embouchure sud de la rivière où nous étions ancrés est infranchissable à marée basse et après deux nuits au même endroit, il était temps de bouger.

M nous attends patiemment
Nous pensions trouver une charmante maison au milieu d’un verger; nous avons trouvé une villa de 24 000 pieds carrés: Plum Orchard Cottage. Une petite résidence d’hiver pour la famille Carnegie, la résidence principale plus au sud couvrant 36 000 pieds carrés répartis sur 59 pièces (avant l’incendie de 1959). Nous avons eu la chance d’arriver comme le bénévole en résidence aérait la maison. Après nous avoir souhaité un bon matin, il nous a offert une visite privée. Difficile de refuser une offre comme celle là!

La gallerie ouest
Plum Orchard Cottage ou Plum Orchard Mansion?

Pas de verger, juste des chênes couverts de mousse.
Retraité du National Park Service, notre guide se promène de parc en parc où il est hébergé. En échange, il fait visiter les différentes attractions. Lui et sa femme seront ici encore quelques semaines avant de partir pour le Yellowstone National Park au printemps. L’année suivante, ils seront au Volcano National Park à O’hau, Hawaii. Belle façon d’occuper une retraite anticipée!

Nous avons eu droit à quatre-vingt-dix minutes d’histoires, d’anecdotes et de détails que je ne pourrais répéter ici à moins d’en faire un livre, mais si vous avez la chance de faire un peu de recherche, la famille Carnegie est très importante dans l’histoire américaine. Il s’agit du parfait exemple de l’immigrant qui débarque avec trois dollars en poche et qui construit un empire. Le rêve américain quoi.

Vers 1880, les Carnegie ont acheté la partie sud de l’ile afin d’y construire une résidence d’hiver, Dungeness que nous visiterons demain. La famille souhaitait fuir les hivers de Pittsburgh, froids et sujets à des épisodes de smog causés par l’utilisation du charbon dans les haut-fourneaux des aciéries. Il fallait trouver un endroit sain pour élever leurs neuf enfants et Cumberland Island était idéale. Au cours des années suivantes, la famille continua à acheter des terres sur l’ile jusqu’à ce qu’elle en possède plus de 90%.

Une fois les enfants devenus grands, Madame Carnegie fut construire cinq maisons sur l’ile pour leur permettre d’y séjourner avec leur propre famille. C’est ainsi que Plum Orchard fut érigée sur les rives de Brick River en 1898. La maison fut ensuite agrandie en 1906 afin de pouvoir recevoir plus d’invités. Le National Park Service a des ententes spécifiques avec chacun des héritiers et, éventuellement, toutes les villas et les terres de l’ile deviendront publiques.

Magnifique chêne couvert de mousse et de fougères
Dans le hall principal, pour se réchauffer après un long périple hivernale. Je sais, je sais, c'est la Georgie ici pas le Québec mais tout le monde a le droit d'avoir froid.
Sitting room. La papier-peint est étampé à la main en six ou sept étapes.
Dans l'aile ouest. Cette section servit comme cabinet de médecin pendant quelques années.
Gun room. L'une des deux lampes Tiffany évaluées à 1M$ chacune.
Linen closet. Ici, on ne dormait pas deux fois dans les mêmes draps.
Squash tennis court. Madame Carnegie, ayant perdu son mari très jeune (épuisé par son travail selon elle), interdit à ses enfants de travailler. Il fallait bien qu'ils s'occupent un peu!

Comments

Popular Posts