Annapolis Boat Show

Temps de canard pour le salon nautique ce matin. J’ai espéré un court instant que la météo serait meilleure demain et que nous pourrions passer une autre journée à paresser au bateau et à parfaire ma recette de tarte aux pommes. Malheureusement, les prévisions n’étaient guerre mieux alors nous avons enfilé nos cirés, mis le dinghy à l’eau et nous sommes mis en quête d’un taxi; assez rare dans un parc municipal. En chemin, nous avons salué une dame qui promenait son tout petit Jack Russel sur le sentier qui mène au centre d’accueil.

Qu’elle ne fut pas notre surprise lorsqu’une dizaine de minutes plus tard, un VUS s’arrête à notre hauteur avec la même dame et le même tout petit chien à son bord. Elle nous avait vu arriver en bateau et pouvait nous laisser en chemin si ça nous rendait service. Après tout, un VUS pour elle et son chien c’était bien grand, il y avait encore de la place. Nous l’avons remerciée; Michel venait tout juste d’appeler un taxi et il était en chemin… Comme c’est gentil tout de même!

Jeudi: légers problèmes de température et de temps de cuisson. Dur dur le mini-four au propane... Ça prendra encore quelques essais, que Michel s'assurera d'évaluer évidemment!
Malgré la pluie et une journée à patauger dans l’eau, pieds nus pour une bonne partie, ce fut une expérience vraiment intéressante. Je vois déjà bien des sourcils froncés: pieds nus? Oui pieds nus et ici plus qu’ailleurs. La plupart des bateaux que nous avons visités aujourd’hui étaient très gentiment prêtés par leurs propriétaires pour la durée du salon, alors pas question de monter à bord avec des souliers ou un sac trop encombrant (la caméra est donc restée principalement dehors dans son sac, ce qui explique le peu de photos). Si j’offrais au public de visiter mon Hylas, mon Swan, mon Oyster, mon Southerly, mon Passeport, mon Halberg-Rassy ou mon Amel, je m’attendrais à la même considération. Ce qui est fantastique d’Annapolis c’est de pouvoir visiter tous les bateaux que nous ne voyons jamais à Montréal ou à Toronto. Et surtout, de les voir sur l’eau avec tout leur gréement.

Passeport-470-center-cockpit
Hum... 5'7" de tirant d'eau. Vous l'offrez avec la quille relevable?
Passeport-470-center-cockpit
Passeport 470. Beaucoup de potentiel comme remplaçant éventuel de M. Si seulement les lignes extérieures étaient plus modernes... et le tirant d'eau ajustable.
Entre deux visites de bateaux, nous en avons profité pour visiter tous les fournisseurs qui étaient sur notre liste, poser les questions techniques qu’ils nous restaient concernant la génératrice (après deux jours de pluie continue nous en aurions bien besoin pour recharger les batteries), confirmer un rendez-vous en Floride pour faire remplacer le roulement de l’éolienne que nous n’arrivions pas à défaire nous-mêmes et acheter toutes les pièces de rechange que nous n’avions pas encore trouvé ailleurs.

Nous nous sommes aussi procuré assez d’ampoules DEL pour refaire le bateau en entier. Michel est légèrement obsessif lorsqu’il est question de couleur d’éclairage, alors je ne m’en mêle plus. Je lui ai donné carte-blanche et le résultat est étonnant. Nous avons toujours trouvé la cabine de M très chaleureuse, mais là franchement, il ne manque plus que le crépitement du feu dans la cheminée. Vive le warm white!

En passant par le kiosque de Nature’s Head, la toilette au composte que nous adorons haïr, nous avons appris que nous avions fort possiblement l’une des premières à avoir été produites. Ceci expliquerait en parti nos problèmes, puisque subtilement des améliorations importantes ont été apportées au moule au fil des années. Je ne sais pas si cette nouvelle doit nous consoler ou pas, mais c’est bien de savoir que pour une fois, le problème n’est pas du côté de l’utilisateur. Nous avons aussi confirmé que notre diagnostique était le bon et qu’il nous manque effectivement un joint de scellant entre la toilette et le renfort (tray). Ceci permet au liquide de se mêler au solide et d’emplir la pièce d’effluves de fausse sceptique... Nous, enfin je (Michel se tenant loin de la dite chose) suis donc prête à passer à la version 5.0 dès qu’il arrêtera de pleuvoir. Je finirai bien par écrire un message exclusivement sur la fameuse toilette lorsque la phase de R&D sera terminée.

Nous avons par la suite rencontré notre deuxième dame fantastique de la journée, Cathy de chez Weems and Plath. Notre horloge ne gardait plus l’heure depuis un bon moment déjà, alors nous cherchions une pièce de remplacement. Au kiosque, nous avons appris que nous pouvions nous prévaloir de notre garantie à vie en passant au siège social ayant pignon sur rue à Annapolis même. Excellente nouvelle. Une fois réparée, l’horloge nous serait retournée par la poste. Moins bonne nouvelle. Nous avons pris une carte d’affaire et avons poursuivi notre visite, un peu décontenancés.

Comme nous sommes partis assez tôt du salon, nous avons décidé de prendre une marche jusqu’au siège social, un hangar dans Eastport tout près de Back Creek, en espérant pouvoir récupérer un mécanisme de rechange que nous installerions nous-mêmes. C’est à ce moment que nous avons rencontré Cathy. Après lui avoir expliqué que nous n’avions pas vraiment d’adresse fixe en ce moment et que nous quittions Annapolis demain matin; elle nous a donné une nouvelle horloge en nous demandant simplement de lui poster l’ancienne lorsque nous en aurions la chance. Rien de moins! Michel a même dû insister pour lui laisser son nom. Elle nous faisait confiance, c’est tout. Ais-je besoin de spécifier que nous sommes désormais clients à vie?

Bac à fleurs (sans fleur) dans Eastport
Nouvelle et ancienne horloge. Enfin du service à la clientèle qui rend service. Merci Weems and Plath!
Ce qui est bien de visiter le chez soi des autres, c’est que ça nous permet de mieux apprécier le nôtre. Surtout que dans les dernières semaines, M a du travailler très fort pour nous convaincre que nous avions fait le bon choix. Mais ce soir, de retour à la maison, nous apprécions l’espace et le rangement que nous avons. C’est bien de réaliser que ce n’est pas toujours plus vert chez le voisin (à taille similaire bien entendu).

Enfin, il y a bien un jardin où l’herbe était clairement plus verte. Ce fut le coup de foudre, autant pour Michel que pour moi, elle s’appelle TULASI et arbore le pavillon britannique. Pour n’importe qui nous connaissant un peu et sachant que le voilier était immatriculé à Londres; ce devait être prédestiné… Nous avons découvert 64 pieds d’élégance construits par les Chantiers Amel de La Rochelle. Nous qui n’avons jamais eu aucun intérêt dans les ketches (deux mâts), nous avions les jambes molles. Il n’y avait rien à refaire, rien à déplacer, il ne manquait que nos sacs et nous étions à la maison. Vous avez déjà vu un lave-vaisselle Miele pleine grandeur sur un bateau? Le dernier que j’ai connu était dans ma cuisine et il me manque à un point… Vous avez déjà vu une plaque de cuisson au gaz Miele pleine grandeur sur un bateau? Un frigo pleine grandeur? Une machine Nespresso? J’aurais pu passer ma vie dans la cuisine. Les propriétaires ont fait un travail formidable dans la sélection de l’intérieur. Le style, les tissus, les salles de bain; nous aurions même conservé le tableau sur le mur du salon, c’était à ce point parfait. Mais nous n'avons aucune photos, la caméra était encore une fois dehors à nous attendre...

Même si M fera bien l’affaire encore un peu; si quelqu’un avait deux millions de dollars dans un fond de tiroir à partager, nous serons sur le prochain vol pour Paris. Destination finale : La Rochelle.

Notre seule photo de Tulasi... à gauche.  

Comments

  1. Bonjour Caroline et Michel, bravo pour votre blog. Les photos sont magnifiques et les articles nous font toujours sourire. Le style est parfait, heureux mélange de technique, de généralité et surtout d'humour. Coté lumières DEL, je suis curieux de savoir quel manufacturier vous a ébloui...Je suis aussi un peu pointilleux coté couleur. Pas de blanc bleuté sur notre voilier. Nous avons un exemplaire de Sensibulb de SCAD et la couleur est aussi chaleureuse que des incandescentes mais a $35 l'unité c'est un peu cher. Pour les plafonniers, nous faisont l'essai d'une palque Power Matrix Array de 9 DEL de Marine Beam.com, ($18) pas aussi chaleureux mais a 3000degK c'est bien mieux que les DEL chinoises.

    Bon vent.

    Pierre Bombardier

    ReplyDelete
  2. Bonjour,

    J'ai acheté les "ampoules" chez Cruising Solutions. Ce sont des nouveau modèles qui ne semblent pas figurer sur leur site web, mais j'ai indiqué les numéro de pièce plus bas. Ce sont 9 DEL à 120 lumens. Par contre je ne connais pas la température pour la couleur. Les sensibulb étaient trop grosses pour le fixtures et elles sont effectivement très chères.

    BP-G4-09X-WW (BACKPIN, G4 9-LED, X-BEAM, WARM WHITE, 1.5W, 10-30V)
    SP-G4-09X-WW (SIDE PIN, G4 9-LED, X-BEAM, WARM WHITE, 1.5W, 10-30V

    Michel

    ReplyDelete

Post a Comment

Popular Posts