Rock Hall, MD

Nous sommes, ce soir, accostés au quai municipal de Rock Hall, un petit port de pêche sur la rive est de la baie. Fondé en 1707, Rock Hall, était à l'origine un port commercial destiné à l'exportation du tabac, par la suite ses activités se sont centrées sur la pêche et la pêche aux crabes. C'est très difficile à imaginer aujourd'hui, mais la culture du tabac semble avoir été une activité économique très importante au nord de la Baie de Chesapeake au début de la colonie.
Quai municipal de Rock Hall. Ce soir, les défenses sont à l'horizontal.
Hangars à bateaux avec rails pour le transport jusqu'au quai
Peut-être la plus petite bibliothèque au monde. Mignon!
Oysterman. Monument à l'honneur des pêcheurs de la Chesapeake.
D'ailleurs, sous les conseils d’Oséo, nous sommes finalement allés visiter Mount Harmon Plantation ce matin. Il s’agit d’une plantation de tabac des 17e et 18e siècles sur les rives de la Sassafras River. La maison actuelle remonte à 1730, mais il n’y avait malheureusement pas de visites guidées aujourd’hui. L’endroit est tout de même magnifique et c’est tellement agréable d'arriver à un site historique par l'eau comme cela se faisait à l'époque.

Mount Harmon Plantation
Du tabac!
Une grosse "cocotte" pour Juliette et Léo, mais pas d'un sapin, non; d'un arbre à feuille persistante!
Michel s'est trouvé un oreiller et ce faisant a dérangé un lièvre qui, lui, dormait vraiment.
Formal garden
Formal garden
Prize House. Mount Harmon was not only a successful tobacco plantation, but a local center for tobacco shipment for the Sassafras area. "Prize" refers to the huge wooden screw used to compress tobacco from two casks into one for more efficient shipment" Source: www.mountharmon.org
Nous en avons d’ailleurs profité pour baptiser le dinghy. Ainsi, après Ingrid et Olaf, nos voitures qui sont bien confortablement entreposées à Montréal, nous trouvions qu’il était normal que la « voiture » du bateau poursuive le thème. Le dinghy se nomme dorénavant Ottö.

Ottö sur la plage, peut-être à l'endroit même où en 1608 le capitaine John Smith a rencontré les indiens Tockwogh. Peut-être pas, mais c'est agréable quand même de penser qu'il y a 400 ans le transport se faisait par la rivière.
Le reste de la journée fut, encore, une navigation à moteur avec un modeste 4 nœuds de vent du nord. Nous avons pensé au spi, mais comme nous voulions faire l’épicerie avant le souper, il n’y avait pas bien d’autres options pour arriver ici à la clarté. Surtout que vu le banc de sable qui se trouve devant l’entrée du port, il nous a fallu faire un détour d’environ 4 miles pour rejoindre l’ouverture dans le brise-lame. Les bouées indiquaient que nous contournions un Oyster Haven, j’avais donc particulièrement hâte d’arriver à l’épicerie, mais malheureusement pas de trace de nos amis mollusques. Encore plus décevant, pas de crabes non plus. Seulement des conserves en provenance du… Venezuela. Les bateaux de pêche sont à moins de 500 mètres d’où nous sommes. Quelqu’un peut m’expliquer?

Si non, nous avons passé la journée d’hier à ne « rien » faire. Concept encore assez difficile à saisir puisque tout en ne faisant rien, nous n’avons pas vu la journée passer. Il faudra bien que quelqu’un nous explique comment ça fonctionne un de ces jours. Tant qu’à ne rien faire j’en ai donc profité pour essayer une troisième recette de pain. Les résultats sont encore mitigés. Très belle croute cette fois, super odeur dans le bateau, mais toujours la même texture briochée… Michel a finalement réussi à me convaincre que c’est probablement le type de farine que nous avons à bord qui cause le problème. Après trois recettes différentes, je commence à la croire. Nous profiterons de notre temps à Annapolis pour trouver de la farine qui donnera de meilleurs résultats.

Belle croûte, super odeur, mais la texture... on finira bien par trouver.
Notre rendez-vous est confirmé : M sort de l’eau lundi à 1300h à Port Annapolis Marina. Entre temps, nous continuerons à explorer la baie.

Rock Hall City Dock, MD
39°08.091N 076°14.808W
We expected to find a concrete bulkhead but were surprised with a wooden dock with pilings. There is room for three boats in 11 feet of water. Rock Hall is a very quiet town, with a nice grocery store about 20 minutes away on foot, Bayside Foods. There is also a seafood retailer a little further, but it closes at 1700h so we couldn’t get any of the local catches. Don’t miss River Rock Pro Shop just accross the parking lot from the city dock; we had great service for our tackle selection and you can get your Maryland fishing licence there. They also have a small grocery section.

We had a hard time getting fuel; when we got to Sailing Emporium there was a catamaran moored where the fuel dock was supposed to be and it looked like it had been there for a few days… Being a bit tight and shallow to look any further, we went back out and tried North Point Marina. Unfortunately, there was already a boat coming out of the chanel and another one waiting behind it to fuel up. The harbour just isn’t large or deep enough to wait it out, so we left. I would sugget calling them up before leaving the city dock to know if the fuel dock is occupied. Very nice and quiet place overall, just couldn’t find anywhere to get rid of our trash.


Comments

  1. Vraiment cool! SVP partage tes idées avant qu'il soit trop tard, d'autres suggestions à visiter dans la Chesapeake??
    Going Knots

    ReplyDelete
  2. Pour ce qui est cool, je dirais que votre quai gratuit à Baltimore est le grand gagnant ;) Nous irons à Magothy River cet après-midi, dans le coin de Dobbins Island ou Little Island. Ensuite ce sera Wye River, mais nous n'arrêterons pas à St Michaels tout de suite, nous garderons ça pour quand le bateau retournera à l'eau. Nous devons retourner à Annapolis pour lundi.

    ReplyDelete
  3. Côté pain, nous avions aussi toujours des résultats assez "pain-petite-brique"! Alors nous nous sommes doté d'une machine à pain. Moins romantique, mais drôlement efficace! Les mies sont toujours tendre et moelleuse depuis!

    Quai gratuit à Baltimore, si on avait su, on s'y serait arrêté... Nous, nous sommes à Norfolk depuis 18hoo aujourd'hui, pour quelques jours le temps d'y refaire le plein de provision et de visiter un peu. Heureux de passer à une autre étape maintenant!

    Catherine de Oséo

    ReplyDelete
    Replies
    1. Ah une machine à pain... chanceuse! Nous y avons pensé, mais nous avons de gros doute sur notre capacité à l'utiliser sur le bateau. Même si notre inverter est supposé fournir 2500W, je n'ai eu aucun succès avec ma machine Nespresso cet été et elle utilisait "seulement" 1600W. Donc, je vais continuer à travailler mon tour de main j'imagine. Merci pour l'idée par contre.

      Delete
  4. Annie avait essayé plusieurs recettes avant de partir, la plupart sans véritable succès. Une amie nous avait alors partagé la sienne, qui a toujours donné des résultats très satisfaisants.

    Sans aucune prétention, mais si ça vous intéresse d'essayer :
    http://larose-des-vents.blogspot.ca/2011/10/le-pain-facon-ldv.html

    ReplyDelete

Post a Comment

Popular Posts