Passage de nuit vers Cape May

Non seulement sommes-nous partis un vendredi, un présage de mauvais augure chez les marins, mais en plus nous sommes partis un vendredi 13! Mais, puisque nous ne sommes pas superstitieux, nous avons eu une magnifique journée de voile hier et une très belle nuit, même si froide et assez mouvementée. Surtout mouvementée pour le pilote qui a fait tout le travail pendant presque vingt-cinq heures. Nous sommes très satisfait de sa performance, les conditions n’étaient pas faciles pour lui, mais il a bien gardé le cap pendant que nous gérions le trafique. M a aussi finalement montré de quoi elle était capable et franchement je la trouve beaucoup plus confortable en mer que sur un lac. Nous lui avons aussi découvert quelques nouveaux craquements, au grand désespoir de Michel, mais le contraire aurait été surprenant.

Nous attendions que le vent tourne au nord-ouest avant de quitter New York pour nous permettre d’avoir le vent et les vagues derrière nous pour le passage. Il n’était pas question, pour nous, de faire la route à moteur. Nous voulions du vent; nous avons eu du vent! Notre pointe pour la nuit est de 28 nœuds avec un vent établi du nord entre 18 et 22 nœuds. Nous avons réduit les voiles trois fois au courant de la nuit, la dernière pour finir avec le génois seul enroulé à la troisième prise de ris, soit l’équivalent d’un drap plat plié sur la diagonale. Ça nous aura permis de ralentir car même sans grand-voile et avec le génois arisé à la première marque, M se permettait régulièrement des surfs à 6,5 nœuds; ce qui nous mettait à Cape May vers 0400h ce matin. Beaucoup trop tôt puisque nous n’avions aucune intention d’arriver ici de nuit. Le mouillage n’est pas très grand et est généralement plein. Donc au plus noir de la nuit, ce n’était pas une option que nous étions prêts à considérer. Vous avez déjà vu un coucher de lune vous? Depuis cette nuit, je peux dire oui et l'expression la nuit profonde prend maintenant tout son sens. Mais les étoiles sont magnifiques une fois la lune éteinte.

Pas de dauphin durant le passage, grosse déception pour Michel, mais nous avons eu ce matin la visite d’une mignonne chauvesouris qui essayait tant bien que mal de se réfugier dans la grand-voile et dans les drisses sur le mât. La pauvre décollait et revenait à chaque fois qu’un bateau de pêche passait autour. Peut-être les ondes de leur radar la dérangeaient-elle? Nous aurions bien aimer la raccompagner jusqu’au bord mais elle a décidé de partir en arrivant au brise-lame. Nous espérons qu'elle s'est bien rendue.

Nous partirons vers 0900h pour profiter d’un vent favorable pour remonter la Baie du Delaware. La prochaine opportunité irait à mardi et le mouillage est un peu surpeuplé présentement, donc pas trop le goût de passer du temps ici. Le lavage est fait, nous avons des fruits de mer et de la chaudrée de homard frais dans le frigo; nous sommes prêts à repartir.

Départ du W 79th Street Boat Basin, 0600h et le soleil dors encore
Seismic Survey près de Manhattan
Un bateau de croisière sur la Hudson
Liberty Landing Marina, pompe à diesel libre service et 24 heures! Zip code pour une carte de crédit canadienne: 12345.
Pour une fois, nous avons apprécié le courant: 9.1 noeuds sous le Pont Verrazano!
Superbe journée en mer. Dommage que l'on ne voit pas la houle, c'était magnifique!
Huîtres locales de Cape May. Absolument délicieuses! Merci pour le truc du torchon à vaisselle Don, ça m'a sauvé plus d'une fois ce soir ;)

Comments

Popular Posts