Boire l'eau des réservoirs

Parce que dans trois semaines, nous irons à l’épicerie à pieds et que la perspective de trimballer quelques gallons d’eau de source à chaque voyage ne nous plait pas particulièrement. Un gallon d’eau US = 3,78 kg. Parce que nous en avons assez de polluer avec toutes ces bouteilles de plastique qui se recyclent très mal de ce côté-ci de la frontière et qui occupent de l’espace de rangement très précieux. Mais surtout, parce que nous avons en tout temps 500 L d’eau sur le bateau ainsi qu’un désalinisateur, nous avons décidé qu’il était temps de consommer l’eau des réservoirs. Michel s’est donc mis en quête du filtre qui nous permettrait de sauver la planète, une bouteille de plastique à la fois, tout en préservant notre santé intestinale.

C’est ainsi que notre nouveau filtre Seagull IV de General Ecology est arrivé au bateau. J’ai complété l’installation en deux heures (et je suis un peu lente): une jonction à poser dans l’arrivée d’eau froide du lavabo, un trou à percer dans le comptoir, un robinet à brancher, un petit support à visser et le tour est joué. L’eau est franchement bonne au goût et nous n’avons eu aucun malaises ou maux de ventres depuis maintenant deux semaines d’utilisation quotidienne.

Seul point à considérer si, comme nous vous décidez d’installer ce filtre sur un Bénéteau, vérifiez le diamètre intérieur de vos tuyaux d’eau pressurisés avant de commencer à couper. Puisque M est un bateau français construit en Caroline du Nord, elle a parfois des dédoublements de personnalité et se demande régulièrement si elle est un voilier du système métrique ou du système impérial. Pour ce qui a trait à la plomberie, M est une vraie française. Ainsi donc, la recherche de raccords de plomberie dans l’état de New York et au Canada s’est avérée un peu frustrante. Les tuyaux d’eau pressurisés ont un diamètre interne un cheveu plus grand que ½ pouce! J’ai donc fini par combattre quelques fuites avant de bourrer la jonction avec du Teflon et de passer au plan B.

Le plan B, étant une jonction en T que Michel a trouvé sous le lavabo de la toilette arrière. Nous en avons commandé deux, histoire d’en avoir une sous la main pour nos prochains projets de plomberie. La pièce PN 990561 (TEE BARB 12x12x12 PLAST) est disponible directement de chez Bénéteau. À 5,44$ chacune c’est un bon investissement et ça vous évitera de faire le tour de tous les centres de rénovation locaux et de devoir refaire la plomberie deux fois!

La lecture du manuel du filtreur a aussi réglé un point litigieux entre Michel et moi et qui se perpétuait déjà depuis un bon bout de temps : faut-il ajouter de l’eau de javel à l’eau potable, et si oui, combien? Aucun site Internet ou blog de navigateur ne semblaient s’entendre sur ce point. General Ecology a donc tranché; pour conserver le filtre en bon état, il faut en ajouter et voici les quantités :

Eau potable : Ajouter 1/6 oz de Clorox® ou Purex® (sodium hypoclorite) pour chaque 10 gallons d’eau du réservoir. Dans notre cas, une fois les conversions d’usage faites, j’arrive à 325 ml par réservoir. Soit la quantité exacte que peut contenir un pot de confiture Bonne Maman. Le couvert est très pratique pour transporter l’eau de Javel sans en renverser partout.

Désinfection : Ajouter 1 oz pour chaque 10 gallon d’eau du réservoir, faire couler les robinets jusqu’à ce que l’odeur de javellisant soit perçue, fermer les robinets et laisser reposer de 2 à 4 heures. Vider les réservoirs et rincer le système d’eau potable à l’eau fraiche.

seagull-water-filter
Notre nouveau filtreur
seagull-water-filter
Sur la gauche. Le plus difficile est de lui trouver un peu d'espace sous l'évier.

Comments

Popular Posts