Sous le thème de l'eau


En différé pour cause de manque d’heures dans une journée -)

Ce matin, la coque de M a finalement touché l’eau! Oui, oui, M comme dans James Bond, c’est le nouveau surnom du bateau, parce que Watermusic V c’est trèèèèès long.  Nous avons même eu la chance de se faire sérénader par un Roselin perché sur la pataras en attendant que les employés de la marina arrivent. Avec le brouillard qui se levait, c’était charmant. Jusqu’à ce que M touche à l’eau…

Michel disparait à l’intérieur afin de vérifier que les passes-coques sont secs, je reste sur le quai pour immortaliser le moment sur film, et j’attends, et j’attends, et les employés de la marina attendent, et attendent. Il y a beaucoup de passes-coques, mais quand même! Puis du fond de la cale on entend quelque chose qui ressemble à : « There’s a leak… ». Et oui, l’eau s’infiltre par le passe-coque du désalinisateur. Après vérification, nous constatons qu’il s’agit probablement d’un collet mal serré que j’ai défait il y a deux jours. Alors, c’est bon; Michel donne le ok et nous avons droit à un remorquage jusqu’à notre quai pour la nuit, même pas besoin de démarrer le moteur, c’est du service ça! Entre temps, la pluie commence. Pas de la fine pluie de par chez nous, oh non, de la vrai pluie, celle qui crée des torrents dans le stationnement au bout du quai et qui trouve tous les petits trous mal scellés sur le bateau. Celle qui m’a aussi convaincue qu’une nouvelle paire de bottes n’était pas un luxe.

Donc, une fois à quai, nous défaisons le tuyau. Il semble pourtant bien serré, mais bon, le bout est peut-être un peu déformé? On le coupe de quelques centimètres, on lubrifie le tout et on remet en place. Ça continue de s’infiltrer... Michel tripote un peu la valve, resserre un peu la poignée, et puis plus de fuite. Problème réglé? Qui sait. Pour l’instant c’est toujours sec. Mais ce qui est un peu inquiétant, c’est que nous ne savons pas vraiment ce qui coulait, ni ce qui a réglé le problème.

Entre temps, ce qui coule: le hublot au-dessus de la credenza, le hublot au-dessus du poêle et un tout petit peu le hublot au-dessus du lit, le bouchon et le couvert de la jauge du réservoir d’eau avant, le  bouchon et la prise d’eau du réservoir arrière. Ce qui va probablement couler : le couvert de la jauge du réservoir d’eau arrière (aussi craqué). Il y en a marre des découvertes.

Ce qui ne coule pas : l’arrivée d’eau du moteur!? Très mauvaise surprise. En démarrant le moteur, Michel a remarqué qu’il manquait d’eau dans l’échappement. J’étais à l’intérieur à inspecter le moteur pour des fuites et je trouvais aussi que le niveau d’eau ne semblait pas monter dans le « strainer » qui filtre l’eau de refroidissement. Après un autre test, nous avons réalisé qu’il manquait le joint torique dans le couvercle, celui qui empêche l’air d’entrer dans le bol et qui permet de créer un effet de siphon. Donc, sans un minimum d’inspection nous aurions pu surchauffer le moteur. Où est donc passé le joint? Ça ne disparait pas comme ça un joint torique noir de 4 pouces de diamètre! Nous avons passé assez de temps dans ce coin que s’il était tombé dans la cale, nous l’aurions vu. Depuis combien temps est-il manquant? Heureusement, Michel a lubrifié l’« impeller » avant de l’installer, ça nous a probablement sauvé d’une autre réparation. Ce n’est pas fait pour tourner à sec ces petites bêtes-là.

Donc, expédition pour trouver deux couverts de jauges à eau, et un joint torique. Rien en stock, nulle part. Fawcett Marine a placé une commande pour nous chez Ventus, le fabriquant du « strainer » et j’attends un appel pour aller le chercher directement chez le manufacturier cet après-midi. Ça c'est du service! Les couverts, pas en stock chez Bénéteau, mais nous les aurons demain matin moyennant 35$ de livraison. Nous devrions être clients VIP chez Fedex pour toutes les pièces à 5$ que nous avons fait livrer pour 40$! En consolation, Cathy, de chez Annapolis Yacht Services a été d'une gentillesse incroyable et nous a donné un joint de remplacement pour nos bouchons qui coulent. Ça fait du bien quelque chose de gratuit! 

Et sur ce, nous avons dons décider de reporter le départ d’une journée. On annonce des orages pour demain et franchement, nous nous demandons bien quelles autres surprises M nous garde en réserve. 

Une dernière inspection hors de l'eau
Enfin à l'eau!!!
À gauche le nouveau couvert du "strainer" avec le joint torique, à droite... le couvert mystère. 

Comments

Popular Posts