Retour en ville


C’est sur fond d’avis d’ébullition de l’eau, de pannes généralisées du Métro, de commission Charbonneau et d’attentats à Londres que nous sommes revenus à Montréal ce matin. Le choc du retour est un peu plus qu’inattendu. Ça ne fait pourtant que deux semaines que nous sommes sur le voilier et la réalité nous semble aujourd’hui irréelle… 0640h, Pont Jacques-Cartier, direction Nord : il y a du monde et du monde stressé en plus! J’ai le goût de dire à nos voisins d’embouteillage de prendre un grand respire et que tout le monde arrivera de l’autre côté en même temps. Mais, clairement, ça ne changerait rien. 

Nous avons déjà très hâte de retourner au bateau, mais le prochain mois sera bien occupé : garage pour la Volvo ce matin, arrêt à Sainte-Marthe pour faire réparer la grand-voile, ensuite direction Ste-Agathe pour récupérer le catamaran et le préparer. Puis il faudra aller livrer le catamaran, vendre les meubles qu’ils nous restent, organiser une vente de garage, emballer et entreposer ce que nous aurons choisi de conserver, notarier la vente de la maison, rénover la cuisine chez le papa de Michel, continuer de préparer M pour le grand déménagement. Je me dis que nous arriverons tous en même temps en juillet, il suffit de prendre une grande respiration.  

Comments

Popular Posts