Lac Champlain


Nous sommes donc partis du quai de l’écluse C4 à 0520h hier matin et sommes arrivés à la C5 quelques minutes seulement après l’ouverture du canal à 0700h. Parfait timing qui nous a permis de compléter le passage des 7 écluses qui restaient et nous a mis à Whitehall vers 1330h. L’éclusage a été beaucoup plus facile que la veille. Peut-être parce que les dénivelés étaient moins importants?  Après l’écluse 5, nous avons immédiatement ressentie la proximité de Montréal; il y avait 12 miles de travaux sur le canal! Un vrai chantier; avec pancartes oranges, marqueurs de construction et toute la machinerie appropriée. Il ne manquait que les nids de poule.

En route, nous avons rencontré un écureuil qui nageait afin de rejoindre l’autre rive du canal! Un peu perplexes sur ces motifs, il faisait quand même 10°C et l’eau n’était certainement pas plus chaude, nous avons assumé qu’il essayait de fuir quelque chose ou qu’il était un peu mélangé. Mais après notre deuxième et notre troisième…  franchement nous ne savions plus quoi penser. Est-ce que les noisettes du côté du Vermont sont vraiment mieux que celles du côté de New York?

Avec une sortie du Canal Champlain en début d’après-midi, nous avons décidé de poursuivre et de profiter du faible vent et de l’absence de vague. La NOAA émettant un « Lake wind advisory » (vents sud 15-25 nœuds) pour la nuit, il était préférable de se rendre aussi près de Shelburn que possible avant que la vague ne se forme sur le lac. Nous sommes très satisfaits de nos supports pour le mât, mais nous n’avions aucun intérêt à faire des tests pratiques dans 4 pieds de vague. Après avoir traversé l’interminable section étroite et sinueuse située tout au sud du lac, nous sommes finalement arrivés sur le lac à proprement parler vers 1830h, pour finalement faire de Kingsland Bay notre mouillage pour la nuit un peu avant 2100h. Très longue journée, c’est vrai. Mais il ne reste plus que 12 miles qui nous sépare de Shelburne et nous sommes une journée d’avance!

Avis à quiconque penserait arriver ici à la pénombre comme nous l’avons fait : toutes les sections de la baie qui offrent une bonne protection du sud ou de l’ouest sont entièrement occupées par des moorings. Très mauvaise surprise qui nous laisse, ce matin, ancrés au centre de la baie dans 20 pieds d’eau. Autre petit point à noter : apparemment, pour certains, les feux de mouillage sont optionnels. Notre voisin de mouillage, un trawler d’environ 50 pieds, a fermé boutique hier vers 2200h et a joué au bateau fantôme toute la nuit… heureusement que nous ne sommes pas arrivés plus tard. 

Une autre journée qui commence!

Quai de l'écluse C4.
Zone de construction 
Champlain Canal
Écureuil maître-nageur

Ce n'est pas juste beau, ça sent bon le camping aussi!
À l'approche d'un banc de brouillard 
Ça vaut la peine de se lever avant le soleil!
Ne manque que les nids de poule
Bernaches inspectrices en bâtiment: est-ce que cette hutte de castor est conforme?
Il commence à être temps qu'on arrive...
Et la journée se termine comme elle a commencé: dans le brouillard.

Popular Posts